San Francisco en quelques dates

1769 découverte de la baie de San Francisco

par l’Espagnol Francisco de Ortega . Ensuite les Franciscains fondent une mission .En 1800 il y a 800 habitants .Ce territoire appartient au Mexique aussi ils partent en 1821 quand le Mexique révolutionnaire proclame son indépendance . Leurs terres sont prises par des ranchos qui élèvent du bétail .

1850 :la Californie devient le 31 eme Etat des Etats-Unis  à la suite d’une guerre contre le Mexique en 1846 . Mais à la même époque un bucheron découvre de l’or au pied de la sierra Nevada. C’est la ruée vers l’or .

Poursuivre la lecture de « San Francisco en quelques dates »

Darwin à Bordeaux bobo ou durable ?

Découverte aujourd’hui de DARWIN situé dans le quartier Bastide à Bordeaux . Nous y avons passé plusieurs heures : le café restaurant appelé LE MAGASIN GENERAL est très sympa , situé à l’intérieur du grand bâtiment qui abrite aussi l’épicerie bio . Meublé de bric et de broc , l’ensemble est cohérent grâce aux grandes tables de bois blond . On a apprécié les canapés confortables , l’espace est très vaste : des gens viennent avec leur ordinateur ou un livre comme moi … il y a une grande tente avec des coussins et des peluches pour les enfants .

On a aussi déambulé au milieu des graffitis ou murales ? je ne sais quel terme utiliser car certaines œuvres sont vraiment belles et abouties .

Les bâtiments sont semi occupés : au gré de la promenades on rencontre une librairie ‘fermée ce mardi) un magasin Emmaus , 2 immense salles de skate , un tattoo , un espace de co- working …

Je ne sais si l’on peut parler d’éco quartier  mais ce projet est vraiment intéressant par sa démarche car il associe artistes , usagers , idées bio et récup en reconvertissant un ancien espace en friche . Il s’agit de la caserne Niel qui avait pour atout de vastes bâtiments hauts de plafonds et des terrains dont une partie est utilisée en jardin communautaire . Il y a aussi une maison témoin tout en bois . La photo ne rendait rien de l’intérieur : d’un côté un mur kitchenette , de l’autre des lits superposés séparé&s par des cloisons de bois et au milieu un espace salon/bureau : une maisonnette prête à poser dans un lieu magique pour profiter de la vue . Pour les jeunes , il y a aussi des pistes de skate . tout est à un prix accessible . Donc pour moi , c’est un projet qui est exemplaire pour imaginer la métropole de demain . Il est devenu le deuxième site touristique de Bordeaux et a permis de faire vivre des centaines d’emplois !

Il faut dire qu’il s’associe à la création d’une coulée verte , beaucoup plus sauvage que celle qui lui fait face de l’autre côté de la Garonne : ici , est réhabilité un espace qui doit être facilement inondable :un parc est créé mais planté d’espèces locales et sauvages . Des zones sont protégées par des canisses et réservées à la faune . Quelques restaurants se sont installés dont l’un qui m’a fait me souvenir des bars restaurants de  Stockholm : place aménagée avec des bancs , des tables sommaires , les pieds dans le sable , une super vue sur le fleuve … il s’agit des Chantiers de la Garonne .

Alors : pourquoi mon titre qui se veut un peu provocateur ? dans ce quartier réhabilité se construisent des résidences de standing aux prix inaccessibles ! et il paraîtrait que DARWIN est menacé car pas assez clean !! « Depuis janvier dernier, une menace plane sur une partie de ce site car une ZAC est prévue, empiétant sur le territoire. Les discussions sont toujours en cours avec Bordeaux Métropole Aménagement (BMA), qui pilote l’aménagement de ce nouveau quartier »https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/bordeaux-10-ans-darwin-est-devenu-reference-france-1372115.html

.IL FAUT SAUVER DARWIN !

Pasaïa en Espagne

 

Pasaia (Pasajes en espagnol)se compose de 4 agglomérations entourant son estuaire : San Juan, San Pedro, Antxo et Trinxerpe. on peut y arriver par l’autoroute ou par la nationale . L’arrivée est à la fois dépaysante et décevante . Mais après quelle surprise ! c’est un autre monde que la côte côté français si « mignonnette » et centrée sur le touriste et artificielle. Ici , on vit d’activités industrielles et de la pêche .

DSC02257.JPG

On se gare péniblement à San Pedro car l’habitat d’immeubles est très dense et la colline est entièrement construite;il vaut mieux trouver un parking à l’entrée de la ville si on n’est pas un conducteur très expérimenté .Des escaliers et surtout au moins 2 ascenseurs permettent de rejoindre les quais si l’on est garé en hauteur comme nous.L’estuaire a une activité très intense, on y trouve aussi bien de gros bateaux de transport de marchandises que des chalutiers, des navires de plaisance ou des petites embarcations.

DSC02261.JPG

Poursuivre la lecture de « Pasaïa en Espagne »